21 mars 2013

Les limons vides (Le livre de Dina 1) - Herbjørg Wassmo

Quel destin que celui de Dina ! A l'image de la rudesse des terres de l'extrême nord de la Norvège. Destin semblable à ceux des personnages mythologiques, marqué au fer rouge dès la plus tendre enfance.
Et Dina va grandir, sauvage, rebelle, animal impossible à domestiquer, qui attire autant qu'il répugne à une époque encore très marquée par la religion. 
"Une bonne femme mariée qui grimpait aux arbres, qui se promenait en sous-vêtements à son propre mariage, qui n'avait pas su lire avant l'âge de douze ans et encore rien d'autre que la Bible, et qui montait à cheval à califourchon et sans selle, devait nécessairement porter les fautes des générations antérieures."

15 mars 2013

Une petite fortune - Rosie Dastgir

Harris, le père, a quitté le Pakistan pour l’Angleterre il y a plus de vingt ans.
Alia, sa fille née d’une mère anglaise, a vingt et cherche sa voie.
Khalid Alid est un cousin d’Harris. Il est resté au Pakistan avec son épouse Nasreen et leurs filles et y vivent dans une profonde pauvreté. Seul leur fils Rashid est parti en Angleterre pour essayer de devenir quelqu’un et d’aider la famille.
Nawaz, un autre cousin d’Harris est quant à lui installé en Angleterre.

4 mars 2013

Il était une rivière - Bonnie Jo Campbell


"La Stark affluait dans le méandre à Murrayville comme le sang dans le coeur de Margo Crane. A la rame, Margo remontait le courant pour voir des canards branchus, des fuligules à dos blanc, des balbuzards pêcheurs et dénicher des salamandres tigrées dans les fougères. Elle se laissait dériver pour trouver des tortues peintes qui se chauffaient au soleil sur des arbres morts et compter les hérons dans la héronnière non loin du cimetière. Elle attachait sa barque et remontait les petits bras de rivière pour pêcher les écrevisses, ramasser le cresson d'eau et les minuscules framboises sauvages. Elle avait les pieds insensibles aux cailloux pointus et aux éclats de verre. En nageant, Margo avalait des vairons vivants et sentait la Stark remuer en elle."