15 juillet 2012

Voyage avec un âne dans les Cévennes - R.L. Stevenson







En 1879, Robert Louis Stevenson se rend dans le village du Monastier. De là, il part pour une traversée des Cévennes à pied, en compagnie de l'ânesse Modestine. Il raconte dans ce récit les douze jours de son périple à pied.


Après un début un peu déroutant (justement avant que l'auteur se mette "en route"!) où j'ai mis un peu de temps à m'abituer au vocabulaire de l'époque et au ton employé, Stevenson m'a littéralement embarquée dans son périple à travers les Cévennes.
J'ai été enchantée par ce récit qui, à l'image du paysage et , est très varié. Il y a tour à tour des passages humoristiques (un humour un peu caustique comme je l'aime), des descriptions, des envolées poétiques et même un cours d'histoire sur les camisards.
J'ai été très sensible à sa manière d'envisager son voyage

          "quant à moi, je voyage non pour aller quelque part, mais pour marcher. Je voyage pour le      plaisir de voyager. L'important est de bouger, d'éprouver de plus près les nécessités et les embarras de la vie, de quitter le lit douillet de la civilisation, de sentir sous mes pieds le granit terrestre et les silex épars avec leur coupant."

et aux ressentis de l'auteur face à la nature,

"Nous avons un instant pour lever les yeux vers les étoiles. Et c'est, pour certaines intelligences, une réelle jouissance de penser que nous partageons cette impulsion avec toutes les créatures qui sont dehors dans notre voisinage, que nous nous sommes évadés de l'embastillement de la civilisation et que nous sommes devenus de véritables et braves créatures et des ouailles du troupeau de la nature."

son respect quand par exemple il laisse quelques pièces sur le chemin pour payer sa nuit parfaite passée dans une clairière.

J'ai eu tout de même un peu de mal quand le récit relate la révolte des Camisards, ne connaissant rien à ces évènements. Et j'ai eu encore plus de mal face à des réflexions d'un autre siècle qui dénotent une certaine misogynie.
Mais malgré ces petites réserves, je conseille cet ouvrage à tous les amoureux de la nature et de la randonnée.


 

Et à bientôt sur les chemins de Stevenson ! Pour en savoir plus, c'est par ici

Robert Louis Stevenson
Voyage avec un âne dans les Cévennes
Flammarion
5,40 €
2-08-070601-2


2 commentaires:

  1. Je vais le lire aussi :) et comme ton effectuer ce chemin dans quelques années

    RépondreSupprimer