24 juillet 2012

Une saison ardente - Richard Ford



Automne 1960, Great Falls, Montana. Des incendies dévastent la forêt. Joe 16ans reste quelques jours seul avec sa mère alors que son père est parti aider à combattre le feu. Il va faire l'expérience d'une des périodes les plus délicates de son enfance.

Voici un roman qui m'a laissé un malaise. Joe, le fils, est le narrateur de ce récit. Il observe ses parents, impuissant. Richard Ford va au cœur des émotions de cet adolescent de 16 ans face à la crise que vivent ses parents. Des parents immatures, qui ne savent pas protéger leur enfant. Trop englués dans leur mal-être pour faire attention à leur fils qui souffre. Et plus la lecture avance, plus on se dit que tout ça peut mal finir. Sauf si on croit le père quand il dit
          "Un incendie n'est pas toujours une si mauvaise chose" (p.181)
Une lecture oppressante (Comme peut l'être un roman de Faulkner, à qui Richard Ford a déjà été comparé).
D'autant plus oppressante que le roman se déroule presque en vase clos ; très peu de lieux et très peu de personnages. C'est d'ailleurs un roman très intime, comme je n'ai pas l'habitude d'en lire, surtout d'un auteur américain.

L'écriture est classique, mais délicate et retenue. Il y a beaucoup de finesse et de puissance dans ce roman. Malgré tout, je suis tout de même restée un peu en retrait car je n'ai pas pu m'identifier ou tout simplement me laisser emporter par la vie des personnages : les adultes sont vraiment trop perdus et je n'ai pas toujours cru aux réflexions du fils, beaucoup trop matures parfois. Mais c'est une toute petite réserve, car ce livre m'a donné envie d'aller découvrir un peu plus de l'œuvre de Richard Ford.

Richard Ford
Une saison ardente (Wildlife)
Signatures
Points
9,10 €
978-2-7578-1117-7





2 commentaires:

  1. Il me tente drôlement celui la !

    RépondreSupprimer
  2. Oui, cet auteur est belle découverte pour moi:)
    Ah, c'est bien les challenges !

    RépondreSupprimer